Mémoires d'un fou ; novembre ; autres textes de jeunesse

À propos

«Quand j'avais dix ans, je rêvais déjà la gloire - et j'ai composé dès que j'ai su écrire, je me suis peint tout exprès pour moi de ravissants tableaux - Je songeais à une salle pleine de lumière et d'or, à des mains qui battent, à des cris, des couronnes - On appelle l'auteur - l'auteur - l'auteur c'est bien moi, c'est mon nom - moi-moi - on me cherche dans les corridors, dans les loges - on se penche pour me voir - la toile se lève, je m'avance - quel enivrement ! on te regarde, on t'admire, on t'envie - on est près de t'aimer de t'avoir vu -» Gustave Flaubert

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • Auteur(s)

    Gustave Flaubert

  • Éditeur

    Flammarion

  • Date de parution

    07/01/1993

  • Collection

    Gf

  • EAN

    9782080705815

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    370 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Poche

Gustave Flaubert

Gustave Flaubert (1821-1880) est l'un des grands maîtres de la littérature française. Ses romans réalistes "Madame Bovary" (1857) et "L'Éducation sentimentale" (1869) sont encensés, malgré un procès pour « outrage à la morale publique religieuse et aux bonnes moeurs » dont il sort acquitté. Il composait ses phrases comme des partitions de musique classique, dont il testait la solidité à l'oral dans son célèbre « gueuloir ». Tandis que l'immense "Bouvard et Pécuchet" (1881), inachevé, ne verra le jour qu'à titre posthume, « Un coeur simple », écrit dans la maturité de l'auteur, est l'un des "Trois contes" (1877), dernier livre publié de son vivant.

empty