L'année de l'action sociale 2012 ; bilan des politiques sociales, perspectives de l'action sociale

À propos

À la veille de grands rendez-vous électoraux - l'élection présidentielle, suivie des élections législatives - l'édition 2012 de L'Année de l'Action sociale prend un relief particulier. C'est l'heure du bilan et des perspectives pour l'avenir. Que retiendra-t-on du quinquennat de Nicolas Sarkozy dans le secteur social et médico-social ? Principalement deux sigles : RSA et HPST. Entré en vigueur à mi-mandat, le 1er juin 2009, pour succéder au RMI, le RSA peine à prouver son efficacité. La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) a, quant à elle, profondément modifié l'organisation et la gouvernance du secteur : création des ARS, nouvelle procédure d'autorisation des établissements et services. La loi HPST a déjà été amendée par une nouvelle loi, parue en août 2011.
L'édition 2012 de L'Année de l'Action sociale dresse, par ailleurs, le bilan de plusieurs grandes réformes intéressant le secteur : la loi handicap du 11 février 2005, la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l'enfance.

Cette nouvelle édition tente également de tracer des perspectives. Quel avenir pour l'action sociale ? Pour répondre à cette question et analyser les évolutions du secteur, L'Année de l'Action sociale 2012 fait appel aux meilleurs spécialistes.



Sommaire

Les enjeux de l'élection présidentielle de 2012 pour le secteur (D. BALMARY, UNIOPSS).
Donner un nouvel élan à la DGCS (S. FOURCADE, DGCS).
Les ARS vont-elles remodeler le secteur médico-social ? (E WARGON ministère chargés des Affaires sociales).
L'évolution du secteur depuis la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » (A. VINSONNEAU juriste).
2012 : l'année de l'évaluation externe (D. CHARLANNE, ANESM).
Pour une véritable politique d'investissement social (G. HAGEGE, FEGAPEI).
Quelle politique gérontologique pour demain ? (C. JARRY, FNADEPA).
Le RSA vu par les travailleurs sociaux (N. MAESTRACCI, FNARS).
Handicap : non à une remise en cause de l'accessibilité (J.-M. BARBIER, APF).
L'avenir du secteur de l'aide à domicile (H. VIDOR, Adessa A Domicile).
Réforme de la protection juridique des majeurs : où en est-on ? (A.-M. DAVID, FNAT).
Appel à projets : premier bilan de la nouvelle procédure d'autorisation (V. MAGNANT, DGCS).
Vers des Hautes écoles en action sociale ? (P. GAUTHIER, UNAFORIS).
Plan Alzheimer 2008-212 : quels progrès pour les malades ? (M.-O. DESANA France Alzheimer).
La réforme de l'hébergement d'urgence (DGCS).
L'enjeu de la scolarisation des enfants handicapés (C. PRADO, UNAPEI).
L'évolution de la politique en faveur de la petite enfance (K. METAYER, UNIOPSS).
Faut-il inventer une nouvelle forme d'ESAT ? (G. ZRIBI, ANDICAT).
Pour une éthique de la prise en charge des personnes âgées (P. CHAMPVERT, l'AD-PA).
Les fondements de la politique du handicap en France (P. GOHET, CNCPH).

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Travail social / Aide sociale

  • EAN

    9782100576616

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    232 Pages

  • Longueur

    25.5 cm

  • Largeur

    19 cm

  • Poids

    592 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

empty