À propos

Jean de la Croix (1542-1591) n'est pas qu'un mystique. Il est aussi l'un des plus grands poètes lyriques de la littérature.
Ce que l'on a coutume d'appeler Les Écrits brefs nous livrent, sous une forme condensée, l'essentiel de la doctrine développée dans les traités tout en nous révélant la personnalité fougueuse et habitée de l'auteur. Ainsi, les Poèmes, nous dévoilent le poète et l'artiste ; les Paroles de lumière, le guide expérimenté ; les Précautions, le maître exigeant ; les Lettres, ses qualités humaines. Son enseignement oral, transmis par Élisée des Martyrs, nous montre le lien qui existait entre sa vie, son enseignement et ses écrits.
Cette nouvelle traduction redonne à lire des textes essentiels mais méconnus de Jean de la Croix. Des leçons de lumières découpées dans la poésie la plus pure.

Jean de la Croix fut un proche de Thérèse d'Ávila, et participa activement à sa réforme du carmel. Il meurt en 1591, en disant : « Aujourd'hui je vais chanter l'Office au ciel. » Il fut béatifié par Clément X en 1675, canonisé par Benoît XIII en 1726 et proclamé Docteur de l'Église en 1926.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • Auteur(s)

    Jean de La Croix

  • Éditeur

    Cerf

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    26/03/2015

  • Collection

    Epiphanie

  • EAN

    9782204103961

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    226 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    272 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Jean de La Croix

  • Naissance : 1-1-1542
  • Age : 481 ans

Juan de Yepes, qui deviendra Jean de la Croix, est né d'une famille pauvre, à Fontiveros, en Vieille-Castille, en 1542, et mort au couvent d'Úbeda en 1591. Entré chez les carmes en 1563 et ordonné prêtre en 1567, il est déçu par le relâchement de son Ordre qu'il envi-sage même de quitter pour une chartreuse. Mais, l'année même de son ordination, il rencontre la future Thérèse d'Avila qui le convainc de l'aider à réformer le Carmel. Dès l'année suivante, il accompagne Thérèse pour sa fondation de Valladolid et s'installe avec deux frères carmes pour créer une communauté nouvelle. Appelé à Avila par Thérèse comme directeur spirituel du couvent de l'Incarnation dont elle vient d'être élue prieure, il contribue à sa réforme qui s'étend bientôt à d'autres monastères. Les résistances au sein de l'Ordre se font toutefois de plus en plus vives. Emprisonné en 1577 dans un cachot de Tolède, dont il s'évadera l'année suivante, il y compose les Romances et les poèmes du Cantique spirituel, qui ouvrent la voie à ses six grands traités, rédigés de 1579 à 1586 à Grenade. Poursuivant son oeuvre réformatrice, il occupe des charges dans plusieurs maisons (Baeza en 1579, Grenade en 1582, Ségovie en 1588) et participe comme supérieur à plusieurs chapitres déterminants. Canonisé en 1726, il a été proclamé docteur de l'église en 1926.

empty