Débriefing

Traduction MARIE-FRANCE DE PALOMERA  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Réédition du premier recueil de nouvelles de Susan Sontag Moi, etcetera, paru au Seuil en 1983.
Les textes ici présentés sont le fruit d'un travail continu sur la fiction qui recouvre plus d'une dizaine d'années, de 1963 (« Le Robot ») à 1977 (« Visite non guidée ») et publié dans des revues aussi significatives que The Atlantic, American Review, Harper's Bazaar, Partisan Review, Playboy ou The New Yorker.
Ces nouvelles sont des révélateurs puissants. Susan Sontag y étudie la voix de l'Amérique, les diverses façons qu'elle a de nous parler des avatars de la conscience moderne. Conscience alourdie par trop d'histoire, trop d'information, peut-être aussi trop de passion. Les narrateurs se lancent, le monologue se déploie (comme dans « Exposé », brillant panoramique sur New York), la lettre sera peut-être adressée à l'autre (« Visite non guidée »), le dialogue est tenté, même s'il ne fait qu'accumuler les illusions (comme dans « Bébé »), faisant droit au constat, ou à l'inventaire (« Portrait d'un voyage en Chine »). À l'échec donc, et à la survie.

Deux nouvelles inédites viennent compléter ce recueil.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782267030501

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    392 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    12.2 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    324 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Susan Sontag

Susan Sontag est sans doute l'écrivain américain le plus « européen ». Née en 1933 à New York,
c'est à l'âge de trente ans que Susan Sontag publie son premier roman, Le Bienfaiteur (Le Seuil,
1965), une étude sur la formation de la personnalité. Dans les années 1960, elle écrit pour différents
magazines et revues. Très engagée à gauche, figure de la scène new-yorkaise, elle est proche
d'intellectuels français comme Roland Barthes, auquel elle a consacré un livre (L'écriture même : à
propos de Roland Barthes, Christian Bourgois éditeur). Elle publie en 1977 un essai, Sur la
photographie, où elle s'interroge sur la différence entre réalité et expérience. Elle défend le concept
de « transparence », autrement dit de l'évidence de l'œuvre, avant toute interprétation. Elle publie
L'Amant du volcan (1992) et En Amérique (1999), pour lequel elle a reçu le National Book Award.
Elle a reçu le Prix Jérusalem pour l'ensemble de son œuvre et, en 2003, le Prix de la Paix des
libraires à Francfort. Susan Sontag est décédée en décembre 2004.

empty