Droit de la concurrence , droit interne et droit de l'Union européenne (4e édition)

,

À propos

Titre: Droit de la concurrence Theme1: Droit - Droit privé - Droit commercial - Concurrence et consommation / Distribution Theme2:
Résumé: Cette 4 e édition du manuel de droit de la concurrence (droit interne et droit de l'Union européenne) paraît alors que le traité de Lisbonne a finalement été ratifié et est entré en vigueur le 1er décembre 2009. Désormais, c'est le Traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE) qui constitue seul la base du droit de la concurrence de l'Union européenne. Le changement affecte la numérotation des articles et le vocabulaire (il n'y a plus de Communauté et l'adjectif communautaire disparaît). Au-delà de ces innovations formelles, le fondement doctrinal du droit de la concurrence dans le traité de Lisbonne n'est plus exactement ce qu'il était dans le traité de Maastricht, voire dans le texte originel du traité de Rome. La profession de foi de libéralisme, déclarée depuis 1992, est aujourd'hui tempérée.
La formule " économie demarché ouverte où la concurrence est libre ", tellement diabolisée en 2005 figure toujours dans le TFUE,mais elle est transférée dans des dispositions techniques. Le traité sur l'Union européenne (TUE), où sont désormais énoncés les principes, affirme que l'Union oeuvre pour " une économie sociale de marché hautement compétitive, qui tend au plein emploi et au progrès social ".
Par ailleurs, la crise financière et économique qui a éclaté fin 2008 a amené l'autorité de concurrence et la juridiction de l'Union à souffrir des entorsesmesurées et temporaires à la rigueur de l'orthodoxie libérale,notamment enmatière de contrôle des concentrations et d'aides d'État.
L'évolution du droit interne de la concurrence a été également sensible depuis deux ans. Entrées en vigueur de la loi du 4 août 2008 de modernisation de l'économie et de l'ordonnance du 13 novembre 2008, mise en place de l'Autorité de la concurrence, réaction à la crise des autorités de concurrence, dans le contrôle des concentrations comme dans l'appréciation des cartels de crise, voulaient donc que ce livre fût réécrit. La pratique décisionnelle et la jurisprudence, toujours en mouvement, en étaient une raison supplémentaire.
C'est dire combien cette réédition est justifiée.
Cet ouvrage s'adresse aux étudiants de 3e année de licence et de master ainsi qu'aux spécialistes du droit de la concurrence.

AndréDecocq est Professeur émérite à l'Université Panthéon-Assas (Paris II) et doyen honoraire de la Faculté de droit de Lyon. Il a étémembre du groupe d'experts pour l'élaboration du nouveau droit de la concurrence, dont les travaux sont, pour l'essentiel, à l'origine de l'ordonnance du 1er décembre 1986.

Georges Decocq , agrégé des Facultés de droit, est Professeur à la Faculté de droit de l'Université Paris-Est Créteil (UPEC). Il est spécialiste du droit des affaires et enseigne, depuis plusieurs années, le droit de la concurrence.



Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit privé > Droit des affaires

  • EAN

    9782275034928

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2.6 cm

  • Poids

    517 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

André Decocq

André Decocq était professeur émérite de l'Université Paris II Panthéon-Assas et doyen honoraire de la Faculté de droit de Lyon.
Il a été membre du groupe d'experts pour l'élaboration d'un nouveau droit de la concurrence dont les travaux ont été, sous l'autorité de monsieur Édouard Balladur, alors ministre d'État, ministre des Finances, de l'Économie et de la Privatisation, la source principale de l'ordonnance du 1er décembre 1986 relative à la liberté des prix et de la concurrence.

Georges Decocq

Georges Decocq est professeur de droit à l'Université Paris-Dauphine, PSL et co-directeur du Centre de Recherche Droit Dauphine (CR2D). Il est spécialiste du droit des affaires et économique et enseigne notamment le droit de la concurrence.

empty