Un bébé disparaît ; l'ombre du passé

,

À propos

Un bébé disparaît de Robin Perini .
L'odeur âcre de la poussière tout autour d'elle. Et le goût du sang, dans sa bouche. Alors qu'elle vient tout juste de reprendre connaissance, Raven dévisage, hébétée, l'homme qui lui fait face. Il s'appelle Daniel Adams, lui apprend-il, et l'a retrouvée par le plus grand des hasards dans une mine désaffectée où quelqu'un l'avait laissée pour morte... Bouleversée, Raven tente de trouver une explication au cauchemar éveillé dans lequel elle se sent plongée, mais ne rencontre... que le néant. Qui est-elle ? Où vit-elle ? Impossible de se le rappeler. Pourtant, soudain, un souvenir - un seul - vient la frapper avec une violence inouïe : son bébé... On lui a volé son bébé !


L'ombre du passé de Gayle Wilson.


Une liste comportant cinq noms. Le jour où il la découvre, accompagnée de vieilles photos, alors qu'il range les affaires de son père récemment décédé, l'agent Nick Morelli est intrigué. Car il ne croit pas un instant au suicide de celui-ci. Résolu à mener son enquête, il fait bientôt la connaissance de Cara Simonson, dont le père, qui figurait lui aussi sur les photos, a disparu deux jours plus tôt dans des circonstances étranges... Cara, une femme à la beauté fascinante, qui le séduit au premier regard. Ensemble, ils décident de partir à la recherche de la vérité. Et découvrent avec stupéfaction que les hommes de la liste ont tous été éliminés un par un...



Rayons : Romance > Sentimental contemporain

  • EAN

    9782280415033

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    464 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    242 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Gayle Wilson

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Titulaire d'un diplôme d'histoire, Gayle Wilson a enseigné dans un collège pour enfants surdoués avant de se consacrer à sa passion pour l'écriture. « Les romans de Gayle Wilson sont sombres et captivants », a écrit le New York Times. Son style élégant et la variété des genres qu'elle aborde lui ont valu de nombreuses récompenses littéraires.

empty