Les marchés publics en Algérie ; législation jurisprudence commentaires (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

La commande publique est la résultante d'une recherche constante de l'équilibre entre l'utilité ou la nécessité publique de la prestation commandée (d'où pression fiscale, puisque c'est le contribuable qui la paie, en fin de compte) et l'impact social positif qu'elle va engendrer en termes de travail, de salaires distribués et de bénéfices pour les entreprises (donc inflation, augmentation du coût de la vie, etc).

Sur un autre plan, l'argent « déversé » (l'argent de tous les algériens) à l'occasion de la mise en oeuvre des marchés publics ne peut que susciter chez certains rapaces, requins et autres prédateurs des vocations de magouillage, de passe-droit, de manipulation, de dessous-de-table, d'intermédiation douteuse et de corruption...

Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Economie publique > Economie publique autre

  • Auteur(s)

    Mansour Mansouri

  • Éditeur

    Edilivre

  • Date de parution

    13/08/2015

  • Collection

    Classique

  • EAN

    9782332980175

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    252 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    13.4 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    330 g

  • Distributeur

    2tap

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mansour Mansouri

Né en 1937, père de trois enfants, il s'est inscrit au barreau des avocats de d'Alger en 1968, puis à celui de Blida et enfin au barreau de Tizi-ouzou à sa création.
Avocat agrée près la Cour suprême, puis au Conseil État, il a passé plus de trente-quatre années au service du droit et de la justice.
Il est aussi membre fondateur de la première ligue des droits de l'homme, en Algérie. Il a cessé d'exercer pour raisons de santé, tout en continuant des travaux de recherche en droit des affaires.

empty