Le spleen d'apollon.

Le spleen d'apollon.

À propos

Le Louvre orphelin de la Joconde, Beaubourg déserté par ses Matisse, et demain, pourquoi pas, Orsay privé de Déjeuner sur l'herbe... Doit-on exporter nos collections nationales comme des produits laitiers ? La question émeut, notamment depuis l'annonce de l'ouverture d'un "Louvre 2 " à Abou Dhabi. Didier Rykner nous hurle que non. Par cet essai, le fondateur de la très indocile Tribune de l'Art ne se borne cependant pas à ressasser ses griefs, ni à pourfendre une administration soumise à l'omerta. Il met en lumière les mutations de fonds que couve la polémique : le déclin des conservateurs en faveur d'énarques plus soucieux de profit immédiat que de conservation du patrimoine ; l'essoufflement de cette vieille mission de service publique qui visait à édifier le peuple par la contemplation de chefs-d'oeuvre érigés en véritables lieux de mémoire... L'événement primerait alors sur la pérennité, l'effet d'annonce sur la connaissance. L'auteur ne veut s'y résoudre, et déploie à l'encontre de ses détracteurs, souvent dédaigneux, parfois légitimes, une argumentation d'une précision implacable.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Institutions / Economie de l'art > Musées / Collections / Catalogues

  • EAN

    9782350390512

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    141 Pages

  • Longueur

    22.1 cm

  • Largeur

    11.7 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    215 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

empty