Roma Roma
Roma
Roma

À propos

« Au début des années soixante-dix, passage à Rome, pendant un hiver froid et pluvieux?; aucune photo de bonne, j'avais un grand-angle?! sauf deux ou trois à Pompéi silencieuse et vide sous la pluie merveilleuse...
Plus tard, en 1979, ayant enfin compris la force discrète du 50 mm, venant des hauts plateaux de Taos au Nouveau-Mexique ou j'habitais, je retrouve à Rome Claude Nori, et là, c'est le choc visuel : est-ce le fait d'habiter dans le désert qui fait que cette ville me fascine en comparaison??
Disons que les images de l'Ouest américain sont souvent horizontales et que celles des rues de Rome sont souvent verticales?! et que m'imprègne aussi très fortement l'oeuvre romaine de Corot, auquel je pense si souvent là-bas... Corot qui m'a marqué définitivement par sa sobriété.
Les années passeront, jusqu'au retour en Europe, et je suis dorénavant sous l'influence très forte du mouvement de peinture appelé 'La Scuola Romana' (Mafai, Scipione, Pirandello, Antonietta Raphael, Afro) : des merveilles qui m'inspirent beaucoup.
Nombreuses visites : Rome m'attire sans arrêt, j'y vais presque chaque année et je photographie en désordre, surtout rien de systématique ni d'organisé?! Quartier par quartier, n'écoutant que mon instinct et surtout ma passion : je suis amoureux fou de cette ville et, en même temps, de toutes les petites îles italiennes ou je vais aussi le plus souvent possible?! » B.P.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782350464831

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    29 cm

  • Largeur

    20 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    1 000 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Plossu

Bernard Plossu, né au Sud-Vietnam en 1945, il a grandi entouré des photographies de désert prises
par son père lorsqu'il partit faire du ski sur les dunes du Sahara en 1937 avec Roger Frison-Roche.
Pudeur, sensualité, émotion, gaieté, voici la "sève" qui irrigue déjà les images de cet autodidacte qui
débarque au Mexique. Grand Prix National de la Photographie en 1988, Bernard Plossu, pour se
dégager des courants commerciaux, a choisi depuis longtemps de se débarrasser du grand angle pour
un appareil Nikkormat (24 x 36 cm) équipé d'un objectif de 50 millimètres (objectif le plus proche de la
vision humaine).

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty