Düsseldorf

Düsseldorf

À propos

Quelque part, j´aime bien être là où l´on ne m´attend pas. Ce n´est pas parce que j´aime la photographie ""poétique"" à la Boubat ou Frank que je n´aime pas, ou ne sais pas apprécier autre chose. D´ailleurs, dès le début des années 1970, j´avais photographié ainsi en série au 50 mm les cinémas de l´Ouest américain, et tous les écriteaux ou symboles du mythe des cow-boys et des Indiens. C´est ainsi qu´un jour je me retrouvai consciemment à Düsseldorf, voulant, à ma manière, rendre hommage à cette célèbre école de photographie. Comment faire?? Je ne me sers pas d´une chambre?! Mais avec la rigueur du 50 mm à laquelle je crois dur comme fer, il était possible de photographier telle quelle cette ville moderne contemporaine. Au 50 mm, aucune déformation ou effet et ainsi, je pus m´inscrire dans cette approche düsseldorfienne.

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782350465289

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    24 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    367 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Bernard Plossu

Bernard Plossu, né au Sud-Vietnam en 1945, il a grandi entouré des photographies de désert prises
par son père lorsqu'il partit faire du ski sur les dunes du Sahara en 1937 avec Roger Frison-Roche.
Pudeur, sensualité, émotion, gaieté, voici la "sève" qui irrigue déjà les images de cet autodidacte qui
débarque au Mexique. Grand Prix National de la Photographie en 1988, Bernard Plossu, pour se
dégager des courants commerciaux, a choisi depuis longtemps de se débarrasser du grand angle pour
un appareil Nikkormat (24 x 36 cm) équipé d'un objectif de 50 millimètres (objectif le plus proche de la
vision humaine).

Découvrez une sélection de pages intérieures 1
empty