les derniers jours de Pékin

les derniers jours de Pékin

À propos

En 1900, les membres de la société secrète chinoise du Yihetuan, « Poings de justice et de concorde », surnommés « Boxers », se soulèvent contre la présence étrangère. Les puissances coloniales, présentes en Chine depuis la guerre de l'Opium de 1840, réagissent aussitôt, obligeant l'impératrice douairière Cixi à s'enfuir de Pékin. Voyageur sans pareil autour du monde, Pierre Loti (1850-1923), marin en mission, est témoin de cette répression. Il traverse les campagnes pour se rendre à Pékin où il fait deux séjours en 1900 et en 1901. Au sein de cette « Babel inouïe », il en profite pour découvrir une partie de la Chine jusque-là inconnue de l'Occident. Pour la première fois, ces lieux sacrés, temples, palais, jardins somptueux et énigmatiques, dévoilent leurs secrets. Entre l'horreur de la guerre et la splendeur de l'architecture chinoise, Pierre Loti contemple et admire des trésors longtemps ignorés : le temple du Ciel, la Cité interdite, le temple des Lamas, les fabuleux tombeaux des empereurs de Chine... et constate qu'une civilisation disparaît sous ses yeux.

Rayons : Littérature générale > Récit > Récit de voyage

  • EAN

    9782350746210

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Poids

    360 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Loti

Pierre Loti de son nom Louis Marie Julien Viaud (1850, Rochefort-1923, Hendaye) a mené une double carrière, celles d'officier de marine et d'écrivain. En 1870, année du décès de son père, il prend la mer comme aspirant de première classe et participe sur une corvette de la marine à la guerre contre l'Allemagne. Il exerce cette fonction pendant quarante ans et voyage ainsi à travers le monde. De Tahiti à l'Extrême-Orient, en passant par l'Afrique du Nord et la Turquie – le pays adoré, les pays traversés servent de cadres à ses intrigues romanesques.
Il est élu à l'Académie française le 21 mai 1891. Pierre Loti s'affirme comme le plus grand écrivain exotique. Il est l'auteur entre autres de : Aziyadé et Pêcheur d'Islande, Matelot (édit. La Découvrance).

empty