Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Alain Jacquet

Alain Jacquet

À propos

Dans les années 1960, s'impose en Occident la culture et la consommation de masse, stimulée par un flux de publicités et réclames en tous genres. À cette conduite collective, le pop art répond par l'utilisation détournée de ses techniques. La publicité, les bandes dessinées et les panneaux de signalisation investissent une iconographie dont le mot d'ordre est « démocratisation », par opposition à la culture élitiste dans l'art. C'est le développement industriel et les progrès techniques qui permettent à Alain Jacquet de développer une telle esthétique. Dès 1962, dans ses Camouflages qui le font connaître en Grande-Bretagne et aux États-Unis, il superpose les images entre elles, usant surtout du motif réitératif du camouflage militaire. S'ensuivent les oeuvres tramées, à partir de 1964, ces re-productions sérigraphiées de tableaux, à l'aide d'un procédé mécanique offset déformant complètement les trames originales. C'est par la série du Déjeuner sur l'herbe, des clichés tramés par une multitude de points bleus, jaunes, rouges et noirs, que le processus est inauguré. L'intérêt du chef-d'oeuvre réside dans le paradoxe visuel qui en émane : figuratif vu de loin, il n'est plus qu'une suite de motifs abstraits quand on s'en approche. Plus tard, Jacquet troque la trame mécanique pour une trame électro-nique, les points colorés pour les pixels. De cette pluralité de processus qu'il met en place, se dégage la permanence d'une remise en question de la limite ordinairement fixée entre figuration et abstraction.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782359063080

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    108 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    794 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Relié  

Pierre Restany

Pierre Restany dérange par sa vision radicalement nouvelle de l'½uvre d'art. Déterminante, sa rencontre avec Yves Klein l'amène à défendre un art capable d'exprimer les bouleversements de la société de l'après-guerre. En 1960, Restany fonde le " Nouveau Réalisme " : Klein, Arman, Tinguely, Hains, Villeglé, Spoerri, Dufrêne et Raysse signent son manifeste le 27 octobre, bientôt rejoints par César, Rotella, Christo, Deschamps et Niki de Saint Phalle. Pour la plupart encore inconnus, ils figureront au premier plan de la scène artistique - comme leurs homologues anglais et américains -, Restany ayant par ailleurs été le témoin actif à New York de l'émergence du pop art. Globe-trotter infatigable, cet agitateur d'idées a poursuivi son activité passionnée et souvent polémique de découvreur et d'inspirateur de talents jusqu'à sa mort en 2003.

empty