À propos

Journaliste au New York Herald Tribune, John O'Neill retrace la folle histoire du physicien Nikola Tesla (1856-1943), adversaire obstiné du courant continu de son ancien employeur, Thomas Edison, puis de la télégraphie sans fil de son usurpateur, Guglielmo Marconi. Par-delà son éclairage de l'Exposition Colombienne en 1893 et de la ville de Buffalo à partir de sa centrale hydroélectrique sur les Chutes du Niagara en 1896, s'ébauche ici la naissance des " villes électriques " nord-américaines et du réseau de lignes à haute tension qui les sous-tend. Il y a plus d'un siècle, les séjours de Tesla à Colorado Springs et à Wardencliff faisaient déjà émerger l'idée saugrenue - inacceptable pour les investisseurs et les fournisseurs d'accès ! - d'un réseau électrique et de télécommunication gratuit et sans fil.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    John O'neill

  • Éditeur

    Editions B2

  • Distributeur

    Interart

  • Date de parution

    15/10/2013

  • Collection

    Societe

  • EAN

    9782365090292

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    96 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    700 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

John O'Neill

John J. O'Neill a été lauréat du Prix Pulitzer en 1937.

empty