Quercy de ciel de roche et d'eau Quercy de ciel de roche et d'eau
Quercy de ciel de roche et d'eau
Quercy de ciel de roche et d'eau

Quercy de ciel de roche et d'eau

, (Photographe)

À propos

Traduire la singularité et la richesse des paysages du Quercy historique, campagnes façonnées par l'homme, habitat traditionnel, architecture des cités - en privilégiant l'émotion du lieu - qui mieux que Gilles Lades et le photographe Guy Kunz-Jacques pouvaient croiser le verbe et l'image pour nous convier à une aventure exaltante, irremplaçable : sa perpétuelle redécouverte ?
Le Quercy historique, rappelons-le, inclut l'actuel département du Lot, mais aussi Moissac, Montauban et Caussade, jusqu'aux rives de la Garonne, du Tarn et de l'Aveyron. Des confins de l'Auvergne à la plaine aquitaine, le Quercy renouvelle son socle et ses profils : le Ségala granitique et schisteux, où les ravins multiplient les ruisseaux, les Causses, rocailleux et boisés, scandés de falaises et de l'éclatant damier des vallées, le Quercy Blanc, lumineux de craie, les Serres tarn-et-garonnaises, vouées aux longs labours sous les bosquets des crêtes, enfin la plaine du sillon garonnais.
L'écriture comme la photo soulignent les contrastes du territoire, épousent ses insensibles variations ; les auteurs se sont également attachés à traduire les résonances nées de sa contemplation, à manifester son pouvoir sur l'imaginaire. Tout paysage, et celui du Quercy en particulier, nous façonne, nous communique sa vie profonde et nous invite au voyage intemporel.

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Monde > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage Monde

  • EAN

    9782368482483

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    27 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    1 400 g

  • Distributeur

    Tertium

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gilles Lades

Gilles Lades est né en 1949 à Figeac. Après une enfance et une jeunesse partagées entre diverses régions et le Quercy, dont les paysages et l'atmosphère marquent son imaginaire, il habite le Lot depuis le début des années 80. Il a beaucoup voyagé en Europe, particulièrement en Italie.
Il est l'auteur de nombreux ouvrages de poésie, notamment « Les forges d'Abel » (la Bartavelle), « Le Causse et la Rivière » (L'Arrière-pays, 1994), « La moitié du symbole » (Rougerie, 1997), « Lente lumière » (L'Amourier, 2001), « Vue seconde » (Encres Vives, 2008), « Témoins de fortune » (L'Arrière-pays, 2010).
Il a obtenu les prix Froissart 1987 et Antonin Artaud 1994. Il fait partie des comités de rédaction des revues Encres Vives et Friches.
En prose, il a publié des récits : « Sept solitudes » (Les éditions du Laquet, 2000), « Dans le chemin de buis » (Tertium édit., 2007), et des carnets de route, où le paysage est l'objet d'une quête renouvelée : « Saint-Cirq-Lapopie, lecture d'un site » (les Amis de Saint-Cirq-Lapopie, 2003), « Rocamadour, le sanctuaire et le gouffre » (Tertium éditions, 2006), « Les vergers de la Vicomté » (Tertium éditions, 2010).
Citons également « l'Anthologie des poètes du Quercy » (Les éditions du Laquet, 2001).

Guy Kunz-Jacques

Guy Kunz-Jacques - Lorrain d'origine - est né en 1949, il aborde la photographie à travers le diaporama dans les années 80.
Saintongeais depuis 1991, il a trouvé dans ce terroir ouvert à l'Océan la matière de nombreuses créations.
En 1998, il expose une série photographique intitulée « Noces. regards croisés ». Cette même année, lui est décerné le Prix littéraire des Mouettes pour son ouvrage photographique « Au rythme des marées ».
« Paysages et gens de Saintonge » qui avait fait l'objet d'une exposition Noir et Blanc en 1994, paraît en 2000 aux éditions Bordessoules.
En 2002, les éditions Atlantica publient « Paysages et gens de Soule » (texte et photographies). Guy Kunz-Jacques y évoque un couple d'éleveurs-bergers menant l'existence traditionnelle souletine. Ce livre est aussi une véritable enquête ethnographique.
« Dans Oléron encres argentées » (Bordessoules, 2005), il met en regard le métier de marin-pêcheur et l'univers de l'île. En 2012, il présente une exposition itinérante : « Carrelets avant. après ».
Guy Kunz-Jacques a été plusieurs fois lauréat du Prix photographique Charlemagne, de Thionville, et du Grand Prix d'auteur photographique Poitou-Charentes.

empty