J'ai fait en conscience mon métier de voyageur : lettres européennes (1830-1832)

À propos

Le compositeur Felix Mendelssohn (1809-1847) effectue entre 1830 et 1832 un grand voyage européen ; musicien de génie, sans doute le plus précoce de l'histoire de la musique, brillant dessinateur, doué en tout, il est aussi cet érudit qui traduit le poète Térence à dix-sept ans, assiste avec passion aux cours d'Hegel et fréquente Goethe comme ami... Durant ces véritables « années d'apprentissage », il visite et étudie l'Allemagne, la Suisse, l'Italie, la France et l'Angleterre.

Dans ces lettres, qui constituent un véritable journal de voyage, adressées à sa famille et à ses amis, Mendelssohn évoque des figures de l'art, de la littérature et de la politique de son temps. Il se révèle tel qu'en lui-même, d'une intelligence exceptionnelle et curieuse de tout ; mais c'est d'abord l'homme à la sensibilité contemplative qui affleure, avec son style incomparable, léger, vivace et spirituel comme sa musique.

Lettres présentées par Nicolas Dufetel, d'après l'édition d'Abraham-Auguste Rolland.



Rayons : Arts et spectacles > Musique > Genres musicaux > Musique classique

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

  • EAN

    9782368908860

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.3 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

empty