Toujours lost in Jérusalem : entre chroniques rieuse et carnet de route... (édition revue et augmentée)

À propos

Prenez une jeune parisienne, blogueuse, réalisatrice de documentaires télévisuels, curieuse du monde, pas particulièrement calée en histoire des religions et encore moins en sciences politiques. Lâchez-la dans Jérusalem, avec sa fillette qui n'a ni sa langue ni son esprit d'à-propos dans sa poche, et vous avez Lost in Jérusalem...

Que comprend-on de cette ville quand on n'en a pas les codes ? Quelles rencontres peut-on faire quand on se promène librement avec sa candeur en bandoulière ? Qu'apprend-on sur soi-même quand on évolue dans le plus grand bain de spiritualité au monde ?

Neuf ans après son premier voyage, Katia Chapoutier est retournée dans la mythique cité biblique. Entre chroniques rieuses et carnet de route, Toujours Lost in Jérusalem offre un regard décomplexé mais jamais simpliste sur la « ville trois fois sainte ».

De quoi émouvoir les amoureux de Jérusalem et passionner ceux qui envisagent de s'y rendre.


Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Moyen-Orient > Israël > Guides de tourisme (ville)


  • Auteur(s)

    Katia Chapoutier

  • Éditeur

    Le Passeur

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    09/06/2022

  • Collection

    Le Passeur Poche

  • EAN

    9782368909805

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    18.2 cm

  • Largeur

    11.2 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    198 g

  • Support principal

    Poche

Katia Chapoutier

Katia Chapoutier est née en 1973. Réalisatrice pour Des racines et des ailes sur France 3, elle collabore régulièrement à France Culture pour des documentaires radiophoniques. Curieuse incurable, c'est toujours avec un regard candide qu'elle scrute le monde qui nous entoure. Un ton qui séduit les auditeurs de Radio Canada depuis plus de 10 ans. À l'occasion des 100 ans de la Journée de la Femme, elle a publié 100 femmes inoubliables (Solar, 2010). Elle est également l'auteur du récit
de voyage Lost in Jérusalem (Le Passeur, 2013).

empty