AZF ; nouvelles révélations sur l'explosion de 2001

À propos

Daniel Depris se trouvait à Toulouse lorsque survint la catastrophe du 21 septembre 2001. Affirmant très vite qu'il y avait eu deux explosions distinctes, il sera convié à donner son avis d'expert en 2006, lors de la réunion publique organisée par l'association « AZF Mémoire et Solidarité ». De toute évidence, la « piste chimique » ne reposait sur rien de concret et avait manifestement pour but de détourner l'enquête et l'opinion publique des causes réelles de la catastrophe. Le présent ouvrage revient donc sur la « piste électrique », niée par les autorités et par une commission d'enquête « officielle » qui n'était ni impartiale, ni indépendante. Daniel Depris démontre, documents à l'appui, de quelle manière elle est compatible avec tous les témoignages crédibles mais aussi avec des événements très étranges qui se déroulèrent dans la nuit qui précéda la catastrophe et qui ravivent la thèse d'un acte terroriste.
Est-ce enfin la vérité sur la catastrophe du 21 septembre 2001 et sur le complot d'Etat qui fut organisé en vue de cacher cette vérité ?



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782371530133

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Poids

    300 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Depris

Daniel Depris est président du Comité Européen pour la Protection de l'Habitat, de
l'Environnement et de la Santé (C.E.P.H.E.S.). Passionné d'histoire (Il fut membre des Congrès nationaux d'Histoire et d'Archéologie), il a connu la vie politique avant de mener une carrière d'expert dans le domaine des nuisances physiques de l'environnement et de la politique énergétique.

empty