À propos

Grand reporter, éditeur, critique de radio et de télévision, essayiste, Jean-Claude Guillebaud est l'une des plumes les plus originales de la presse française. Son nouveau livre est un cri de colère contre le carnaval médiatique. Il y dénonce la dérive du journalisme vers une forme hybride qui fait beaucoup de bruit pour rien sous la forme d'un pamphlet dénonçant ce qu'il appelle le syndrome du rhinocéros, cet animal puissant, destructeur, myope qui fonce en avant, sans réfléchir et provoque beaucoup de dégâts. Tels sont nos médias contemporains, affolés par les réseaux sociaux.
Aujourd'hui, l'information est un réseau qui se propage à la vitesse du feu. Mais ce cri de colère n'est pas seulement un texte d'humeur, c'est aussi et avant tout une réflexion profonde sur notre société. Sur la disparition du temps démocratique et de celui de la justice aussi, et donc l'avènement du tribunal médiatique. On le voit avec notamment l'utilisation abusive des sondages. Ce temps médiatique est celui d'un « processus sans sujet ».
Tout sauf l'éloge d'un âge d'or de la presse, ce livre plonge dans les plis de notre époque pour dénoncer une information soumise aux algorithmes, à l'hybris et analyser les trois grands basculements de notre époque et de la presse contemporaine : le passage du vertical à l'horizontal ('les médias ruinent les transcendances comme l'école et l'état") ; le passage du stock au flux ("la richesse et la culture se mesurent en capacité de circulation") ; le passage de l'hétéronomie à l'autonomie individuelle absolue, c'est-à-dire le triomphe de l'ego.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences du langage > Sciences de l'information et de la communication (SIC)


  • Auteur(s)

    Jean-claude Guillebaud

  • Éditeur

    DES EQUATEURS

  • Distributeur

    UNION DISTRIBUTION

  • Date de parution

    09/03/2022

  • Collection

    Essais

  • EAN

    9782382842645

  • Disponibilité

    Disponible

  • Support principal

    Grand format

Jean-Claude Guillebaud

Jean-Claude Guillebaud est journaliste, essayiste et écrivain. Durant vingt ans, il a été journaliste de guerre, publiant notamment dans Le Nouvel Observateur, Le Monde et Sud-Ouest. Sa couverture de la guerre du Vietnam lui valut le prix Albert Londres en 1972. Directeur littéraire aux Éditions du Seuil de 1982 à 2010, où il s'occupait plus
particulièrement des publications en sciences humaines, il est maintenant éditeur aux Éditions Les Arènes. Sa notoriété actuelle est due à la publication d'une série de volumes où il analyse diverses facettes de la métamorphose culturelle en cours en Occident, et ce qu'il appelle le « désarroi contemporain ».

empty