À propos

Par les postes qu'ils ont occupes, de l'Academie de France a Rome, a la Commune des arts, de Bonaparte, a Napoleon, de Louis XVIII a Louis-Philippe, comme a travers leurs reseaux d'amis, d 'eleves et de relations, la biographie de Charles Percier (1764-1838) et de Pierre Fontaine (1762-1853) eclaire trois quarts de siecle riches en bouleversements. Les principaux historiens de l'architecture, de Louis Hautecoeur a Sigfried Giedion, s'accordent sur leur influence d'architectes, de professeur, de theoriciens et de designers, a l'origine de la periode contemporaine. Pourtant aucun travail de synthese ne leur a jamais ete consacre, a cause de la complexite et de la richesse de leur production, mais aussi de l'enigme d'une association moins fusionnelle qu'il n'y parait.
Ce livre relate les parcours entremeles de deux amis, lies des leurs annees d'etudes et qui partagent le meme tombeau, mais dont les caracteres et les personnalites artistiques etaient pourtant aux antipodes. Il permet de mieux comprendre l'apport de chacun et la repartition des roles, pour mettre en evidence la coherence et les contradictions d'une oeuvre, qui va de l'architecture au mobilier, du plan de ville au plus delicat ornement.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Jean-Philippe Garric

  • Éditeur

    Belin

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Date de parution

    12/03/2012

  • Collection

    Portraits Belin

  • EAN

    9782701155692

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    213 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    305 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Philippe Garric

Jean-Philippe Garric est architecte et historien de l'architecture, professeur d'histoire de l'art contemporain à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de l'histoire culturelle de l'architecture et notamment du livre d'architecture à la période contemporaine, il travaille depuis vingt ans sur l'architecture rurale. Il a dirigé avec Valérie Nègre les expositions « Le Viticulteur architecte » (1998) et « La Ferme réinventée » (2001) et il a récemment participé à l'organisation des colloques « L'Art de Bâtir aux Champs » (2010) et « La Ferme moderne » (2012), publiés en ligne.
Aux éditions Mardaga, il a publié Recueils d'Italie. Les modèles italiens dans les livres d'architecture français (2004) et dirigé l'ouvrage collectif Le Livre et l'architecte (2011, avec Émilie d'Orgeix et Estelle Thibault).

empty