élections ; de la démophobie élections ; de la démophobie
élections ; de la démophobie
élections ; de la démophobie

élections ; de la démophobie (IMPRESSION A LA DEMANDE)

À propos

On appellera " démophobie " toute méthode de contournement ou de rejet de la " parole" du peuple qui procède de l'allergie, de l'appréhension ou de la défiance que ce même peuple suscite, qu'on l'estime " ignorant ", victime de ses affects - surafecté ou désaffecté.
Elle est le propre des gouvernements, chaque fois que, confrontés à une contestation ou des revendications " populaires " qui les dérangent, ils commencent par minimiser cette parole ou la discréditer. Mais elle constitue aussi le point commun aveugle des théoriciens qui fustigent les " dérives " de la démocratie et se méfient des élections et de leur résultat, quand ils ne lui refusent pas toute légitimité.
En interrogeant les présupposés de ces pratiques et de ces théories " démophobes ", le présent essai entreprend de redonner son sens au suffrage " populaire " et d'en rétablir les enjeux.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782705682279

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    122 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    172 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marc Crépon

Normalien, agrégé de philosophie, Marc Crépon est directeur de recherches au CNRS et directeur du département de philosophie à l'École normale supérieure. Il a notamment publié Le Consentement meurtrier.

empty