La guerre d'Algérie

La guerre d'Algérie

À propos

En France, il a fallu attendre la loi du 16 octobre 1999 pour que l'expression « guerre d'Algérie » soit officiellement reconnue. De 1954 à 1962, l'euphémisme « opérations de maintien de l'ordre » permettait de ne pas reconnaître le statut de belligérants à ceux que l'État considérait comme des « rebelles », des « terroristes »...
Dans une perspective centrée sur la France, et en partant de la chronologie des faits, Guy Pervillé retrace l'histoire d'une décolonisation douloureuse. Plus de quarante ans après les accords d'Évian, il interroge nos difficultés à normaliser les rapports francoalgériens.

Sommaire

Avant-propos.
Chapitre premier - L'Algérie coloniale.
Chapitre II - Le nationalisme algérien.
Chapitre III - Le compte à rebours (1939-1954).
Chapitre IV - De la révolte à la guerre.
Chapitre V - La IV République en guerre.
Chapitre VI - De Gaulle face à la guerre (1958-1959).
Chapitre VII - Le temps de l'autodétermination (16 septembre 1959-8 janvier 1961).
Chapitre VIII - Le temps de la négociation (9 janvier 1961-18 mars 1962).
Chapitre IX - De la guerre à la paix ?
Bibliographie.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > Guerre froide (1945-1989)

  • EAN

    9782715406629

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    102 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Guy Pervillé

Professeur émérite à l'université de Toulouse-Le Mirail, Guy Pervillé est spécialiste de
la colonisation et décolonisation de l'Empire colonial français. Il est notamment l'auteur
d'un Atlas de la guerre d'Algérie. De la conquête à l'indépendance (Autrement, 2003) et
de Les Accords d'Évian (1962). Succès ou échecs de la réconciliation franco-algérienne
(1954-2012) (A. Colin, 2012).

empty