La main de l'homme ; une archéologie de l'ère industrielle

La main de l'homme ; une archéologie de l'ère industrielle

À propos

Lorsque Sebastião Salgado, l'un des plus grands photographes contemporains, porte son regard sur le monde du travail manuel, c'est tout autant pour en montrer les rudesses que pour y trouver, derrière la brutalité des conditions du monde ouvrier ou paysan, la grandeur de l'homme au travail.
Pendant six années, il a effectué des reportages magnifiques, montrant comment le lalidévoilant une archéologie de l'ère industrielle.
Ce gros volume de 400 pages pourvu de nombreux dépliants et accompagné d'un livret de légendes nous montre le quotidien et la dignité des travailleurs, des coupeurs de canne à sucre au Brésil et à Cuba aux mineurs du Kazakhstan, des ouvriers du tunnel sous la Manche aux constructeurs du canal du Rajasthan, des porteurs de soufre d'Indonésie aux ouvriers des usines de bicyclettes chinoises, de motocyclettes indiennes ou d'automobiles en Ukraine notamment.

Photographe brésilien mondialement connu, un temps membre de la prestigieuse agence Magnum, Sebastião Salgado est l'un des photojournalistes les plus respectés de sa profession. Il a reçu presque tous les prix et récompenses possibles. Sa photographie en noir et blanc parvient à saisir, derrière la dureté du monde, la dignité de l'homme et la beauté de la nature.
Après avoir longtemps pris l'homme pour sujet, il s'est reçemment tourné vers la beauté du monde avec Genesis, dont l'exposition à la MEP en 2014 a connu un immense succès.



Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

  • EAN

    9782732469898

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    400 Pages

  • Longueur

    33 cm

  • Largeur

    25 cm

  • Épaisseur

    3.6 cm

  • Poids

    3 182 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sebastião Salgado

Sebastião Salgado a commencé sa carrière de photographe professionnel à Paris en 1973 et a travaillé avec les agences de photographie Sygma, Gamma et Magnum Photos. En 1994, avec son épouse Lélia Wanick Salgado, il fonde Amazonas images qui le représente en exclusivité. Les projets photographiques de Salgado ont été l'objet de nombreux livres et expositions dont Sahel, L'Homme en détresse (1986), Autres Amériques (1986), La Main de l'homme (1993), Terra (1997), Exodes (2000), Les Enfants de l'exode (2000), Africa (2007) Genesis (2013) et Koweït, un désert en feu (2016).

empty