À propos


stefano faravelli se mit à parler de son voyage au mali et aussitôt, je sentis que cela bougeait sous moi.
on jetait mon havresac sur la galerie d'un taxi-brousse, sans me demander mon avis. il me fallait bien suivre mon bagage, vers bamako, mopti ou tombouctou [. ] les carnets de stefano sont des boîtes à trésor. de ces boîtes qui nous rappellent que le moindre objet recueilli avec cette vertu-là est une lampe d'aladin. que la feuille ramassée au pied du grand arbre à palabres est [. ] toutes les histoires qu'on a racontées à ses pieds depuis le jour des temps.
stefano le sait. son carnet est une de ces histoires. la sienne. son mali secret. car jamais vous ne ferez le voyage de stefano. mais, grâce à lui, vous ferez le vôtre. c'est mieux, non ? merci, stefano, d'avoir bousculé mon bagage.


Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Afrique > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage Afrique


  • Auteur(s)

    Stefano Faravelli

  • Éditeur

    Gallimard-loisirs

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    01/12/2005

  • Collection

    Carnets De Voyage

  • EAN

    9782742416387

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    92 Pages

  • Longueur

    27.8 cm

  • Largeur

    21.7 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    580 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Stefano Faravelli

Le destin, pour Stefano Faravelli, avait un plan précis : à cinq ans - il naît à Turin en 1959 -, il manque d'être écrasé par un hippopotame, lorsque, durant le spectacle au cirque, il enjambe le parapet et bondit sur la piste : sa passion précoce pour le dessin et l'exploration feront le reste.
En tant que peintre, il se forme au lycée artistique, puis à l'Académie des Beaux-Arts de Turin.
Parallèlement, il décroche une maîtrise de philosophie morale, avant d'entamer des études en sciences

empty