À propos

" Je suis à la mort pour toujours ; je fus à vous Une heure seule ; et j'ai porté beauté Avec tant de plaisir, j 'ai laissé tant de pleurs, Qu'il aurait mieux valu que je ne fusse né.
" Les poésies de Michel-Ange sont, dans la littérature européenne, l'image sonore du coup de force que l'artiste imposa à la tradition plastique de la Renaissance. Presque libéré du jugement public, composant son Canzoniere comme une sorte de journal intime, Michel-Ange fait preuve dans ses Rimes d'une passion affective et d'une violence verbale qui font éclater le rassurant schéma néo-platonicien dans lequel on a trop souvent voulu l'enfermer.
Cette poésie pleine d'ombres, de secousses et d'incorrections, mais non moins précieuse et vive dans le baroquisme de ses figures, attendait qu'on renonce au systématisme de l'alexandrin ou à la paisible syntaxe du français classique. A côté des grands sonnets, le présent choix réhabilite des pièces moins connues mais d'une force érotique ou spirituelle où brûle toujours la féconde inquiétude du génie.
Michel Orcel.

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • Auteur(s)

    Michel-Ange/Orcel

  • Éditeur

    Actes Sud

  • Date de parution

    26/01/2005

  • EAN

    9782743305116

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    360 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty