Voulons-nous d'un monde désincarné ? ; promesses et menaces de la cyberculture

À propos

Notre époque comporte des dangers, de nouveaux dangers. Les travaux actuels sur le corps et le développement de l'informatique modifient notre rapport au réel. On rompt avec la matière, avec la « vie vivante », on vit de plus en plus dans le virtuel. Mais si les mutations qui traversent notre monde semblent menaçantes, elles ne sont pas dépourvues de promesses. Notre époque nous place devant notre propre responsabilité, notre devoir - en tant qu'hommes, en tant que femmes, en tant que citoyens - de tout faire pour qu'adviennent les promesses de notre temps et pour en conjurer les menaces. Devant ces défis, Jean-Claude Guillebaud nous invite à puiser dans la tradition chrétienne et à redécouvrir les possibles que recèle l'idée d'incarnation. Fréquenter la pensée de Jean-Claude Guillebaud, c'est profiter d'une pensée différente, en mouvement. C'est profiter d'un regard informé, lucide, optimiste, qui nous amène ailleurs.


Rayons : Littérature > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages


  • Auteur(s)

    Jean-claude Guillebaud

  • Éditeur

    FIDES

  • Distributeur

    SODIS

  • Date de parution

    03/07/2014

  • EAN

    9782762136036

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    80 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    13.2 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    84 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Claude Guillebaud

Jean-Claude Guillebaud est journaliste, essayiste et écrivain. Durant vingt ans, il a été journaliste de guerre, publiant notamment dans Le Nouvel Observateur, Le Monde et Sud-Ouest. Sa couverture de la guerre du Vietnam lui valut le prix Albert Londres en 1972. Directeur littéraire aux Éditions du Seuil de 1982 à 2010, où il s'occupait plus
particulièrement des publications en sciences humaines, il est maintenant éditeur aux Éditions Les Arènes. Sa notoriété actuelle est due à la publication d'une série de volumes où il analyse diverses facettes de la métamorphose culturelle en cours en Occident, et ce qu'il appelle le « désarroi contemporain ».

empty