Dix petits meurtres (traduction conjointe Catherine Biros)

Traduction YEONG-HEE LIM  - Langue d'origine : COREEN

À propos

La nuit, dans la solitude rassurante de son appartement où sont exposées ses figurines en plastique minutieusement assemblées par ses soins, Jang Yeong-min, courtier agoraphobe à qui la réussite sourit, aime n'avoir qu'à actionner sa souris pour exercer son métier.
Persuadé de pouvoir distinguer le schéma qui se cache derrière toute chose grâce à sa clairvoyance exceptionnelle, il perçoit celui auquel obéit le cours des actions qu'il regarde monter et descendre sur ses deux écrans d'ordinateurs. Yeong-min est ainsi toujours capable de savoir exactement à quel moment vendre ou acheter. Il est méticuleux et ne se trompe jamais.
Aussi, quand on se met à retrouver des cadavres auxquels il manque successivement un, puis deux, puis trois, puis quatre... doigts de la main, Jang Yeong-min se trouve aussitôt un nouveau passe-temps : découvrir le schéma d'un psychopathe qui se cache derrière ces meurtres. Et d'ailleurs, pourquoi ne pas y prendre part.
Car notre héros tiendrait enfin l'occasion inattendue de se venger de son ancien « camarade » de lycée dont le harcèlement fût à l'origine de son traumatisme.
Ce sera le début d'un abominable cauchemar.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • Auteur(s)

    Jae-Hoon Choi

  • Traducteur

    YEONG-HEE LIM

  • Éditeur

    Picquier

  • Date de parution

    06/10/2022

  • Collection

    Litterature Grand Format

  • EAN

    9782809716061

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    20.4 cm

  • Largeur

    12.8 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    184 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jae-Hoon Choi

Né à Séoul en 1973, Choi Jae-hoon a débuté sa carrière d'écrivain en recevant un prix littéraire du magazine Munhakgwa Sahae en 2007. Il a publié un recueil de nouvelles, Le Château du comte Curval, en 2010. Sept Yeux de chats a été couronné par le prix littéraire décerné par le quotidien Hanguk Ilbo en 2012

empty