Pourquoi l'on ne se marie pas

À propos

Ces textes sont extraits de La Femme, Hachette, 1860. Ce sont trois des quatre chapitres de l'introduction, « Pourquoi l'on ne se marie pas », « La femme lettrée », « La femme ne vit pas sans l'homme ».
Si les travaux sur l'Histoire de Michelet occupent un pan majeur de son oeuvre, ceux plus empreint de sociologie et de philosophie sont à reconsidérer tant il fait figure d'observateur et d'analyste de premier ordre.
Michelet dresse ici une étude philosophique et sociale, non dépourvue de physiologie et de mysticisme. Il s'applique à rapprocher les deux sexes que l'éducation, les lois ou la société se sont plu à vouloir séparer.
Lui qui, en ménage, fut un mari calamiteux, centré sur son oeuvre et sa carrière, se trouva veuf après 15 ans de mariage, sa femme, s'étant réfugiée dans l'alcool, succomba de la tuberculose. Michelet aurait adapté (en l'inversant) une de ses théories visant à dissocier le mariage de l'esprit de famille :
L'épouse scindant son âme en deux, vers ses enfants et ses parents, au détriment de l'époux. Sans doute aussi quelque goût pour les amours ancillaires...



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782844183743

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    70 Pages

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    63 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Jules Michelet

Michelet (1798-1874) est « toute l'Histoire », comme l'a écrit Lucien Febvre. Il est le créateur de
l'histoire moderne, et le dernier historien à être aussi un grand écrivain et un artiste visionnaire.
Il ajoute à sa monumentale Histoire de France et à son Histoire de la Révolution française des
essais structuraux, sur de grands thèmes comme la Femme, l'Amour, le Peuple, et d'autres
encore.

empty