Le coeur de Brutus
Le coeur de Brutus

À propos

Pour reprendre la fameuse formule d'Anacharsis Cloots, «Ni Marat, Ni Roland», la ligne directrice de cet essai sera : «Ni Soboul, Ni Furet». Le pari est fait que le temps est venu de proposer une lecture qui se tienne à l'écart des idéologies qui ont cours, soit l'identification du jacobinisme à une préfiguration du léninisme, soit la glorification de Thermidor. Autrement féconde nous apparaît l'approche de R. Bodei qui, dans La Géométrie des Passions, en confrontant le projet jacobin à Spinoza dévoile une nouvelle constellation dans laquelle le recours à la crainte et à l'espoir, loin de viser à l'asservissement du peuple travaille à sa libération. Aussi cet ouvrage aura-t-il pour ambition de «s'expliquer avec Saint-Just» en faisant de la question politique le lieu critique par excellence ?
L'ouvrage comprend deux volets : l'un consacré à la philosophie politique de Saint-Just, l'autre à l'héroïsme et à sa prégnance dans l'agir révolutionnaire.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • EAN

    9782845342873

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    440 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Poids

    500 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Miguel Abensour

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Il est professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie.
Il a participé aux revues Textures, Libre et Tumultes. Directeur de la collection «Critique de la politique » aux éditions Payot depuis 1974, il a notamment contribué à la réception de la pensée de l'École de Francfort en France. Dans ses ouvrages et ses nombreux articles, il cherche à concilier l'idée de démocratie, conçue comme «démocratie contre l'État », avec l'idée d'utopie.

empty