L'émancipation de la femme ou le testament de la paria

L'émancipation de la femme ou le testament de la paria

À propos

C'est incontestablement de son expérience de paria que Flora Tristan a puisé la substance de son oeuvre et de sa pensée. L'idée de l'émancipation de la femme s'impose à elle très tôt, elle dont la vie conjugale fut un martyre et la pauvreté son lot. Sa condition de travailleuse lui font lier la lutte contre l'exploitation de la classe ouvrière à la lutte contre l'oppression des femmes. Cet ouvrage, publié à titre posthume en 1845 par A. Constant déclare à son sujet: Ce texte ne contient pas une doctrine nouvelle mais il est à placer parmi les ouvrages les plus profonds, ce sont les adieux d'un beau génie incompris. Tous ceux à qui la mémoire des amis du peuple est chère, tous les hommes d'avenir, toutes les femmes qui sentent la dignité de leur sexe [...] liront avec intérêt cet ouvrage.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Changement social / Histoire sociale

  • EAN

    9782845787063

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    116 Pages

  • Longueur

    15.6 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Flora Tristan

Flora Tristan (1803-1844) est l'une des figures majeures du féminisme et du socialisme français. Mariée à un homme violent, elle fuit son domicile, se bat pour la garde de leurs enfants et pour le droit au divorce. Consciente de la condition misérable et de l'oppression des ouvriers, qu'elle partage, elle milite, avant Marx et Engels, pour une « union universelle des ouvriers et des ouvrières ». Fille d'un noble péruvien, elle est par ailleurs la grand-mère de Paul Gauguin

empty