Accords de libre-échange ; cinquante nuances de marché

À propos

TTIP, CETA, NAFTA, TPP, RCEP... Autant de sigles qui soulèvent une opposition grandissante, y compris depuis peu en Europe.
Ce rejet vise ce que l'Union européenne met en place, depuis des années, dans le Sud.
Au vu des limites et de l'impasse des négociations au sein de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), les accords de libre-échange se sont, en effet, multipliés. Ils permettent de faire progressser le libé- ralisme en contournant les oppositions, en divisant les blocs régionaux et en accentuant les rapports de force inégalitaires.
Cette multiplication s'est doublée d'une reconfi- guration : sont ainsi apparus les méga-accords, qui couvrent une surface géographique plus étendue et un champ qui va bien au-delà de celui de l'économie.
Ces accords soulèvent nombre de questionne- ments. Les tribunaux privés d'arbitrage constituent ainsi la partie la plus évidemment contestable d'un montage politico-économique. Ils sont les lieux et les instruments d'une néolibéralisation du monde.
C'est à la fois le processus même de ces ac- cords - négociés dans le secret, sous la forte pres- sion combinée d'États et de lobbies privés -, leurs impacts - l'accès aux ressources naturelles, aux ser- vices sociaux de base, aux médicaments et aux se- mences - et leur logique - la subordination de l'es- pace public et de la souveraineté politique -, qui sont contestés.
Certains acteurs sociaux - les paysans, les indi- gènes, les femmes et les travailleurs en général -, frap- pés de plein fouet, sont aussi celles et ceux qui portent la résistance et l'espoir d'une alternative.



Sommaire

Approches régionales et géopolitiques.
Amérique latine : Alejandro Villamar Calderón (Red mexicana de acción frente al libre comercio).
Amérique centrale et Mexique : Manuel Pérez-Ro- cha (Institute for Policy Studies).
Asie : Joseph Purugganan (Focus on the Global South).
RCEP : quelles répercussions pour les semences en Asie ?
Activités minières et tribunaux privés d'arbitrage aux Philippines.
Afrique, Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) :
Jane Nalunga (Southern and Eastern Africa Trade In- formation and Negotiations Institute, Ouganda).
Afrique, focus Maroc : Lucile Daumas, Omar Aziki (ATTAC/CADTM Maroc).

Approches transversales.
Une lecture féministe des accords de libre-échange :
Graciela Rodríguez (Instituto EQUIT, Brésil).
Résistances aux accords de libre-échange : Gonzalo Berrón (Transnational Institute).

Rayons : Entreprise, économie & droit > Sciences économiques > Mondialisation et développement

  • EAN

    9782849505670

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    192 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    236 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Frédéric Thomas

Docteur en science politique, chargé d'étude au Centre tricontinental - CETRI
(Louvain-la-Neuve), Frédéric Thomas est membre de la revue Dissidences et a reçu le Prix quinquennal de
l'essai de la Fédération Wallonie Bruxelles pour Salut et liberté : regards croisés sur Saint-Just et Rimbaud.

empty