Henry Prunières (1886-1942) ; un musicologue engagé dans la vie musicale de l'entre-deux-guerres
Henry Prunières (1886-1942) ; un musicologue engagé dans la vie musicale de l'entre-deux-guerres

Henry Prunières (1886-1942) ; un musicologue engagé dans la vie musicale de l'entre-deux-guerres

, ,

À propos

Henry Prunières (1886-1942), l'un des grands musicologues français de la première moitié du xxe siècle, demeure présent pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire de la musique de cette période et qui se sont nourris des riches pages de La Revue musicale ou de l'un des importants ouvrages qu'il a signés. Pourtant, jusqu'ici, aucune monographie ne lui avait été consacrée. Fruit des travaux d'un séminaire de recherche international, cet ouvrage comble cette lacune.
Auteur de deux thèses sur L'Opéra italien en France avant Lully et Le Ballet de cour avant Benserade et Lully, Henry Prunières est aussi ouvert à la musique de son temps et côtoie de nombreux compositeurs de premier plan. Éditeur de la première édition monumentale des oeuvres de Lully, il reste avant tout le fondateur, en 1920, de La Revue musicale, tribune ayant rassemblé des chroniqueurs et des artistes essentiels du xxe siècle dans un esprit de rare ouverture à des domaines divers, faisant appel à la musicologie historique, couvrant toutes les époques y compris la musique contemporaine, sans négliger la danse, le jazz, le disque ou l'étude des rapports aux autres arts. Ce livre atteste la richesse de la personnalité d'Henry Prunières et l'ampleur des voies qu'il a ouvertes.

Rayons : Arts et spectacles > Musique > Histoire de la musique > 19e siècle

  • EAN

    9782853572460

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    600 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    5 cm

  • Poids

    700 g

  • Distributeur

    Symetrie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Myriam Chimènes

Directrice de recherche au C.N.R.S. (Institut de recherche sur le patrimoine musical en France), Myriam Chimènes est spécialisée en histoire sociale de la musique et travaille en particulier sur le rôle des élites sociales dans le développement de la vie musicale en France aux XIXe et XXe siècles. Elle a publié notamment Mécènes et musiciens. Du salon au concert à Paris sous la IIIe République (Fayard, 2004). Elle a également initié les recherches sur la vie musicale pendant la Seconde Guerre mondiale : La Vie musicale sous Vichy (Complexe, 2001).

Catherine Massip

Musicologue, archiviste-paléographe, docteur ès lettres, directeur du département de la Musique à la Bibliothèque nationale de France, directeur d'études à l'École pratique des hautes études, 4e section, Catherine Massip a publié La Vie des musiciens de Paris au temps de Mazarin, 1643-1661 (1976), Le Chant d'Euterpe (1991), L'Art de bien chanter : Michel Lambert, 1610-1696 (1999), Michel-Richard Delalande (2005). Elle a dirigé, seule ou en collaboration, des ouvrages collectifs ou des catalogues d'exposition consacrés à Olivier Messiaen, Darius Milhaud et Hector Berlioz. Ses travaux portent principalement sur la musique française, l'histoire des sources et des collections.

empty