Juillet 1893 ; le Mai 68 de la IIIe république

À propos

Les émeutes étudiantes du Quartier latin, en Juillet 1893, sont aujourd'hui à peu près totalement disparues des mémoires. Les premiers jours de ce mois, à la suite d'une « bavure » policière, la communauté étudiante de Paris, alors peu nombreuse mais très solidaire, volontiers brutale et frondeuse, s'insurgea, érigea des barricades, pratiqua une véritable guérilla urbaine contre les forces de l'ordre.
Fidèle à leurs traditions, les étudiants formaient une communauté fière de son originalité, souvent turbulente et il ne s'écoulait guère de mois sans qu'aient lieu des charivaris bruyants, des bagarres et des échauffourées qui pouvaient dégénérer et prendre la figure de véritables émeutes. La plus violente fut celle qui enflamma le Quartier latin, les premiers jours de juillet 1893.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799) > XIXe siècle

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde > Histoire de France

  • EAN

    9782866459246

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Bernard Hautecloque

Bernard Hautecloque est franc-comtois de racines et de c?ur. Linguiste et agrégé de géographie, il consacre la plupart de son temps à l'enseignement. Doctorant en histoire, il poursuit parallèlement ses recherches universitaires sur l'Europe avant la Grande Guerre, notamment en Autriche-Hongrie et en Italie. Passionné d'histoires criminelles depuis son adolescence, il est aussi l'auteur de plusieurs biographies d'assassins célèbres (Antoine Desrues, Violette Nozière, Frédéric Moyse, Mécislas Charrier) qui ont connu un franc succès.

empty