L'artiste savant à la conquête du monde moderne L'artiste savant à la conquête du monde moderne
L'artiste savant à la conquête du monde moderne
L'artiste savant à la conquête du monde moderne

L'artiste savant à la conquête du monde moderne

À propos

Ce livre revisite les rapports des arts et des sciences entre le XVIe siècle et le XIXe siècle en convoquant plusieurs chercheurs, d'appartenances disciplinaires diverses (histoire de l'art, littérature, histoire, philosophie) sur deux thèmes : le corps humain et les "Nouveaux Mondes". Si le premier chapitre repose sur les différents usages que les savants firent des représentations du corps et du visage dans le cadre de leurs recherches médicales, il envisage aussi les propriétés performatives de ces images dans le domaine scientifique. Il en ressort qu'elles participent des dispositifs mis en place dans l'expérimentation, qu'elles fondent l'observation et le comparatisme, mais aussi qu'elles nourrissent les démarches esthétiques en proposant des caractéristiques formelles « réalistes », exploitables par les artistes. Plusieurs approches s'activent face aux imaginaires du voyage d'exploration ou de l'expédition scientifique. La perception confuse et déroutante de l'Européen est progressivement maîtrisée par un recours systématique à un arsenal méthodologique (représentation isolée des éléments naturels, systèmes de classification, figuration des étrangetés les plus absolues...) qui ordonne cet apparent chaos que sont l'Amérique, l'Afrique et l'Asie à leurs découvertes. Enfin, le décryptage théorique des modalités de fabrication et d'énonciation de la visualité savante révèle le rôle des images entre art et science, dans la détermination des savoirs naturels à l'époque moderne, puis dans celui des pratiques artistiques au XIXe siècle.



Sommaire

Anne Lafont - Introduction. L'histoire de l'art à l'épreuve de l'image scientifique I - LE CORPS HUMAIN OU L'ANATOMIE MODERNE Véronique Meyer - L'illustration des thèses de chirurgie, de médecine et de pharmacie à Paris aux 17e et 18e siècles Dorothy Johnson - Mythologie et anatomie : science et création dans l'art français autour de 1800 Thierry Laugée - De l'utilité des Beaux-arts pour les sciences de l'individu dans la première moitié du 19e siècle français Martial Guédron - Physiologie de la mimique : des prescriptions aux premiers instantanés Philippe Rouet - De l'anatomie comparée au connoisseurship « scientifique » : Cuvier et Morelli II - LES NOUVEAUX MONDES OU L'ETHNOLOGIE NAISSANTE Caroline Trotot - Place du spectateur et fonction de l'image dans la partie brésilienne des Grands voyages de Théodore de Bry Ernst van den Boogaart - L'autorité morale des merveilles tropicales : Linschoten et Eckhout Françoise Pellicer - Les couleurs des cartes de Géographie à l'époque moderne : réalisme ou langage symbolique ?
Pierre Martin - Misère du paresseux (de Léry à Buffon, l'imaginaire contre la science) Anne Lafont - Étrange étrangeté : la science au coeur de la représentation de l'Africain Ting Chang - Entre art et science : la représentation des autochtones dans les Promenades japonaises d'Émile Guimet et Félix Régamey III - LES SYSTÈMES VISUELS OU LES STRATÉGIES DE CONQUÊTE Delphine Trebosc - Le rapport chose-image-texte dans le discours naturaliste à la Renaissance : le cas des oeuvres de Jacques et Paul Contant. (1628) Xavier Carteret - L'illustration en mycologie : schématisme ou réalisme ? Le retour du conflit entre l'essentialisme et le nominalisme Ana Garcia Varas - Catégorisation visuelle : le rôle des illustrations dans la détermination de la botanique Madeleine Pinault Sørensen - Le dessin, instrument du savoir et de sa transmission (16e-18e s.) Isabelle Flour - Les moulages du Musée de sculpture comparée : Viollet-le-Duc et l'histoire naturelle de l'art

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782868203991

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Poids

    526 g

  • Distributeur

    Vrin

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Anne Lafont

Anne Lafont est historienne de l'art, directrice d'études à l'École des hautes études en sciences sociales.
Elle a étudié au Canada et en France avant d'être pensionnaire de la Villa Médicis. Elle a été ensuite maîtresse de conférences en histoire de l'art moderne à l'université Paris-Est avant de rejoindre l'Institut national d'histoire de l'art où elle a passé dix années. Elle est élue à l'EHESS en 2017 sur un projet intitulé Histoire de l'art et créolités.
Ses travaux ont porté principalement sur l'art des XVIII et XIXe siècles avec un intérêt particulier pour l'œuvre de la Révolution française et l'imagination picturale des nouveaux citoyens, les Noirs, à l'échelle des révolutions atlantiques. En parallèle, elle a initié des recherches sur la question des savoirs naturalistes et anthropologiques en lien avec les cultures visuelles du voyage, de l'expédition scientifique et du cabinet de curiosités (L'artiste savant à la conquête du monde moderne, 2010 ; 1740, L'abrégé du monde, 2012) mais aussi des travaux sur les écrits des femmes sur l'art autour de 1800 (Plumes et pinceaux. Discours de femmes sur l'art en Europe, 2012). Son travail s'oriente désormais vers l'art des Antilles françaises pendant la période coloniale et, d'une manière générale, sur les arts et les cultures de l'Atlantique noir.

empty