Fermeture pour congés: les articles ne peuvent être achetés dans la librairie et ce jusqu'au 26/08/2019

Charles de La Fosse (1636-1716) ; le maître des modernes ; coffret t.1 et t.2

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Charles de La Fosse (1636-1716) ; le maître des modernes ; coffret t.1 et t.2

Charles de La Fosse (1636-1716) a bénéficié durant sa longue vie de toutes les commandes royales. Le dôme des Invalides, la chapelle royale et le salon d'Apollon dans les Grands Appartements de Versailles sont les plus connues. Il a aussi peint de nombreux tableaux de chevalet pour des particuliers, visibles surtout dans les musées français et russes. Les archives ont permis de révéler qu'il fut avant tout le plus grand décorateur de son époque auquel les «nouveaux riches» et la famille royale faisaient appel. Ces décors sont malheureusement aujourd'hui détruits. Sa longue vie lui permit d'être à la fois l'élève de Charles Le Brun et le protecteur de Watteau. Il a une place essentielle dans l'histoire de l'art car il a initié le changement du goût à la fin du XVIIe siècle. Influencé par les peintres vénitiens du XVIe siècle et surtout par Rubens, il adopta les principes du «colorisme» contre les «poussinistes» : avant tout le « plaisir des yeux» grâce aux couleurs chatoyantes et à la vibration de la lumière. Du peintre flamand, il mit à la mode la technique des trois crayons. L'importance essentielle de cette transition entre le XVIIe et le XVIIIe siècle a été longtemps négligée. Le rôle de Charles de La Fosse comme l'initiateur de la peinture du XVIIIe siècle française, l'influence qu'il a exercé sur la génération suivante dont François Lemoine, sont aujourd'hui reconnus. Dans le premier volume, consacré à la biographie et au style de Charles de La Fosse, l'auteur a tenté de saisir la culture visuelle de l'artiste pour comprendre l'évolution de sa longue carrière. Un rappel de la querelle du Coloris à l'Académie, à laquelle La Fosse semble avoir assisté en spectateur, a semblé indispensable pour que soit bien perçu le contexte théorique dans lequel il a évolué, lui qui a toujours été qualifié de «coloriste». Le second volume constitue un catalogue raisonné des oeuvres du peintre, et un répertoire aussi précis que possible des oeuvres perdues établi grâce à la consultation des catalogues de vente du XVIIIe siècle et des sources anciennes. De nombreuses oeuvres inédites enrichissent aujourd'hui le corpus de l'artiste. Les amateurs ne peuvent être que surpris par la richesse de cet oeuvre peint et dessiné et conquis par l'évolution de l'artiste qui annonce par bien des côtés la peinture française du XVIIIe siècle. Espérons que la découverte de cet artiste méconnu contribuera à mieux comprendre la peinture de la période entre Charles Le Brun et Watteau.

  • EAN 9782878440836
  • Disponibilité Disponible
  • Longueur 25 cm
  • Largeur 33 cm

Clémentine Gustin Gomez

Clémentine Gustin Gomez est Docteur en histoire de l'art, membre de la commission des dations et membre de la commission des Trésors nationaux.ÿElle est également membre du Conseil des Amis du Louvre, du Conseil des Amis du musée d'Orsay et du Conseil des Amis du château de Versailles.ÿElle a publié en 2006 aux Éditions Faton un ouvrage intitulé Charles de La Fosse le maître des modernes préfacé par Marc Fumaroli et accompagné d'un catalogue raisonné.

empty