Ikonar : constellations d'archives (préface Taytana Franck)

À propos

Ikonar (le « faiseur d'icônes ») est le surnom donné à Josef Koudelka par un groupe de Roms qu'il a longuement fréquenté.
Et en effet, les tirages qu'il leur avait offerts étaient utilisés comme des images quasi religieuses dans leur lieu de prière. Mais Koudelka n'est pas seulement un « créateur de photographies » mondialement reconnu, il est aussi un prolifique « collectionneur d'images », un artiste du livre, un concepteur d'expositions, un archiviste passionné, un documentaliste de sa propre existence... En plus de cinq somptueux portfolios regroupant les oeuvres majeures de Koudelka, Ikonar - Constellations de l'archive rend accessible un grand nombre de documents inédits datant des années 1960 à 2012. Il s'agit en particulier de planches contacts, choisies parmi les plus de 30 000 réalisées par le photographe, et qui, mises en regard de l'oeuvre proprement dite, offrent un aperçu absolument inédit des processus de création de Josef Koudelka.
Un ouvrage unique, publié à l'occasion de l'exposition éponyme au musée Photo Élysée, à Lausanne, du 4 novembre 2022 au 31 janvier 2023.



Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782882507969

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    268 Pages

  • Longueur

    32 cm

  • Largeur

    23.5 cm

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Illustré   Relié  

Josef Koudelka

Josef Koudelka est né en Tchécoslovaquie en 1938. Il débute une carrière d'ingénieur aéronautique avant de se consacrer à la photographie à la fin des années 1960. En 1968, il photographie l'invasion soviétique de Prague, ce qui lui vaudra de recevoir la médaille d'or Robert Capa, en 1969. Koudelka quitte son pays en 1970 devenant apatride, et rejoint peu après l'agence Magnum. Gypsies est publié en 1975, et sera suivi d'une dizaine d'ouvrages. L'œuvre du photographe a été couronnée de nombreux prix, tels le prix Nadar (1978), le Grand Prix national de la photographie (1989), le grand prix Cartier-Bresson (1991), et le prix international de photographie de la Fondation Hasselblad (1992). Ses travaux ont fait l'objet d'expositions dans le monde entier. En 2012, Koudelka a été promu au grade de commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres.

empty