Le jardin et les arts ; les enjeux de la représentation

À propos

Les jardins ont toujours été des lieux de représentation : on y présentait des statues et des fabriques, on y représentait des pièces et l'on s'y présentait lors de déambulations plus ou moins libres ou guidées. Le jardin lui-même fonctionnait comme un instrument artistique destiné à représenter des idées (la Nature, le Monde, le Pouvoir, etc.).
Cette pratique se retrouve dans les techniques de représentation du jardin : peinture, gravure, photographie et film. Les images ainsi produites renvoient à une réalité qui est déjà représentation.
Mises en scène, effets de perspective, cadrages, renvois à l'imaginaire : le jardin, non tel qu'il est, mais tel qu'il est voulu, perçu et goûté.

L'essai de Michael Jakob interroge la relation jardin/représentation dans cette double perspective, en s'appuyant sur une documentation iconographique très fournie.

Rayons : Arts et spectacles > Architecture / Urbanisme

  • Auteur(s)

    Michael Jakob

  • Éditeur

    Infolio

  • Date de parution

    17/09/2009

  • EAN

    9782884745550

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    95 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    16.6 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    288 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michael Jakob

Michael Jakob enseigne la théorie et l'histoire du paysage à l'hepia, ainsi que l'esthétique du design à la HEAD de Genève. Il est professeur invité au Politecnico de Milan et à l'Académie d'Architecture de Mendrisio. Il est également professeur de littérature comparée à l'Université de Grenoble. Il a notamment publié chez MetisPresses: Autour du Léman (2018); Des jardins & des livres (2018); Jardins en images (2020); La fausse montagne (2021).

empty