Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 14/02/2022

Il faut un frere cruel au langage

Il faut un frere cruel au langage

À propos

L'écrivain et critique David Bosc tente dans ce court texte de penser le rapport singulier que les écrivains peuvent entretenir avec le langage. Son texte s'ouvre sur l'adage fameux de Nicolas Boileau, selon lequel «?Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement?». Cette affirmation est d'emblée mise en regard d'autres citations qui constituent autant de témoignages d'écrivains sur leur expérience. David Bosc, en lecteur et en écrivain, entre en dialogue avec ces voix plurielles et s'interroge avec elles sur la place de l'intention et du rythme dans l'écriture, sur ce qui peut pousser à écrire, ou sur ce qu'on peut entendre ou désigner par auteur ou créateur. Il se fraie un chemin à travers des mots dont il fait entendre toute l'épaisseur de sens : celui d'instance, par exemple, qui serait peut-être plus juste que celui d'auteur pour penser la création. Il fait ainsi résonner, dans ce tissage de voix d'autres «praticiens» et penseurs, , et ce depuis leur singularité, une expérience commune de l'écriture, celle d'un non-savoir, et d'une aventure qui relève moins d'une intention maîtrisée que d'un perdre pied au sein du langage. Ce texte reprend une conférence prononcée au Banquet du livre d'automne de Lagrasse, le 29 octobre 2016.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782889550319

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    16.5 cm

  • Largeur

    11.6 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    46 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

David Bosc

David Bosc, né le 7 avril 1973 à Carcassonne, passe son enfance
à Saint-Rémy et Aix-en-Provence. Après avoir suivi sa scolarité en
collège et lycée à Avignon, il passe son baccalauréat à Marseille, puis
poursuit par des études en sciences politiques à l'Institut d'études
politiques d'Aix-en-Provence, avec une année d'études à Sienne.
Il a ensuite vécu à Paris, Marseille et Varsovie, avant de s'installer
en Suisse, à Lausanne, où il travaille aujourd'hui pour une maison
d'édition, Noir sur Blanc.

empty