L'inonie

Traduit du RUSSE par CHRISTIAN MOUZE

À propos

Ce qui distingue Essénine, c'est une force de rupture spirituelle et sociale qui se traduit dans une parole écartelée entre l'imprécation et le blasphème et la nostalgie de la sérénité perdue liée aux origines rurales du poète. L'écriture est extrêmement tendue, la langue violentée parfois et si le souci de l'image demeure, c'est celui d'une image pervertie, retournée jusque contre elle-même. D'où une tonalité très dramatique et révélatrice d'un profond désespoir. L' Inonie, précédée de Octoèque et suivie de L'homme noir, est ici donnée dans son intégralité.

Traduit du russe par Christian Mouze. Édition bilingue.


Rayons : Littérature > Poésie


  • Auteur(s)

    Sergueï Essénine

  • Traducteur

    CHRISTIAN MOUZE

  • Éditeur

    Alidades

  • Distributeur

    Alidades

  • Date de parution

    01/01/2002

  • Collection

    Petite Bibliotheque Russe

  • EAN

    9782906266261

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    44 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    201 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sergueï Essénine

Sergueï Essénine
Poète important de la première moitié du 20e siècle, Sergueï Essénine est né
en 1895 à Konstantinovo, en Russie. À la fois révolutionnaire et mystique, il
traite dans son oeuvre - presque exclusivement composée de poèmes - de son
lien particulier à la terre et à la vie paysanne dont il est issu. La langue qu'il
travaille est à la fois celle du désespoir, de la vie et de la nature, une langue
tendue, tordue, éclatée, mais toujours porteuse d'images puissantes. Marié à
Isadora Duncan, il meurt à Leningrad le 28 décembre 1825, alors qu'il est âgé
de 20 ans.

empty