Temps noir ; le film noir français d'après-guerre Temps noir ; le film noir français d'après-guerre
Temps noir ; le film noir français d'après-guerre Temps noir ; le film noir français d'après-guerre

Temps noir ; le film noir français d'après-guerre

À propos

Remettant en cause la doxa critique assimilant le genre noir à un phénomène uniquement américain, cet ouvrage propose d'utiliser le vocable « film noir » pour identifier une tradition cinématographique française née dans les années 1930, et analyser son devenir après la Seconde Guerre mondiale.
Soucieux d'envisager le film noir français comme l'expression nationale d'une forme transnationale, le présent volume analyse la persistance du genre dans la France d'après-guerre, en s'intéressant à l'identité ambiguë façonnée par les nombreux transferts culturels entre Paris et Hollywood dans les années 1950 :
Des films aussi divers que Les Portes de la nuit (Marcel Carné, 1946), La Môme vert-de-gris (Bernard Borderie, 1953) et Touchez pas au grisbi (Jacques Becker, 1954) font appel au cinéma américain pour mieux affirmer une spécificité nationale.
L'ambition principale du livre est toutefois d'interroger, dans une perspective mêlant l'analyse des formes et la contextualisation historique, le sens des films noirs français dans le contexte d'une nation en transition, devant négocier le basculement entre l'Occupation et l'entrée dans la société de consommation. Après avoir montré que le genre évoluait dans différentes directions entre 1946 et 1960, l'ouvrage relie cette hétérogénéité aux ambivalences d'une France aux prises avec son passé, avec l'Amérique et avec un présent en mutation, marqué notamment par la pénétration de la modernité. Par sa diversité même, le genre illustre les contradictions de la France d'après-guerre :
Désireuse de se plonger dans l'avenir mais obsédée par son passé traumatique, en partie séduite par la « tentation américaine » mais déterminée à conserver sa « francité ».

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Cinéma

  • EAN

    9782910686680

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    664 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Thomas Pillard

Thomas Pillard est Docteur en études cinématographiques de l'Université
Paris Ouest Nanterre La Défense. Spécialiste du cinéma français classique
et contemporain, il a contribué à plusieurs ouvrages universitaires et poursuit
des recherches sur l'histoire des genres cinématographiques, les stars
françaises et les relations France/Hollywood. Il est actuellement Post-doctorant
rattaché à l'Institut de Recherche sur le Cinéma et l'Audiovisuel
(IRCAV) et chargé d'enseignement aux Universités Sorbonne Nouvelle –
Paris 3 et Bordeaux Montaigne.

empty