Chefs-d'oeuvre des collections napoléoniennes de la Ville d'Ajaccio

Chefs-d'oeuvre des collections napoléoniennes de la Ville d'Ajaccio (PREFACE DE SIMON RENUCCI ; CO-EDITION AVEC LE PALAIS FESCH-MUSEE DES BEAUX-ARTS)

À propos

L'ouvrage co-édité avec le Palais Fesch-musée des Beaux-Arts s'inscrit dans une collection dévoilant les chefs-d'oeuvre de peinture, sculpture, arts graphiques et objet d'art appartenant à la Ville d'Ajaccio. Il fait suite au premier tome, Chefs-d'oeuvre du Palais Fesch, Musée des Beaux-Arts, Ajaccio publié en juillet 2012.

Depuis sa petite maison natale, ne contenant ni tableau ni sculpture, rien ne prédisposait le jeune Napoléon Bonaparte à devenir le réformateur des Arts de la France du xixe siècle, à faire du Louvre le plus grand musée du monde, à créer les musées des Beaux-Arts de province et enfin, à promouvoir un « style Empire » pour sa propre gloire. C'est lors de la première campagne d'Italie (1796-1797) que le général Bonaparte s'ouvre véritablement aux arts. Il perpétue la tradition, initiée durant la Convention, des confiscations d'oeuvres dans les zones conquises afin d'enrichir les collections françaises.
Les collections d'oeuvres du Second Empire conservées au palais Fesch et au musée du Salon napoléonien de l'hôtel de ville ont pour origine le dépôt d'un portrait de Napoléon III d'après Winterhalter en 1861.
En 1839, le cardinal Fesch avait réuni un ensemble de 17 667 objets d'art dont environ 16 000 tableaux, ce qui représente la plus grande collection privée connue à ce jour, surpassant largement les collections des autres Napoléonides.



Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782913043442

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    594 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Relié  

Thierry Lentz

Thierry Lentz est directeur de la Fondation Napoléon et enseigne au Celsa (Paris IV-Sorbonne). Lauréat de
l'Institut de France (Académie des Sciences Morales et Politiques, prix Paul-Michel Perret, 1993) et Grand Prix
de la Fondation Napoléon 1997. Il est également membre de l'Académie Nationale de Metz.
Il a notamment l'auteur de : Dictionnaire Napoléon (Fayard), La France et l'Europe de Napoléon (Fayard),
Napoléon, PUF, coll. « Que sais-je ? », Le Sacre de Napoléon, dir., Nouveau Monde Editions, Napoléon et
l'Europe, dir., Fayard, Napoléon, l'esclavage et les colonies, Fayard, etc. Il est également secrétaire général du
Comité pour l'édition de la Correspondance de Napoléon..

empty