4, rue choron (5 CD audio inclus)

À propos

L'épopée Hara-Kiri racontée par son cofondateur.
En ce temps-là, Cabu n'était pas encore le Grand Duduche, Gébé pas encore à l'an 01 et Choron pas encore ronchon ; Willem n'avait pas encore " tout compris " ; Topor n'était pas encore " paniqué ", mais Wolinski. déjà un phallocrate !
À Paris, au début des années 1960, au 4 rue Choron, entre les rues des Martyrs et de Maubeuge, une " bande de copains " venait de créer un hebdomadaire satirique où l'humour, la provocation parfois, mais aussi la poésie avaient droit de cité. Ils voulaient prouver que la liberté de la presse n'est pas un vain slogan.
Une épopée potache, politique et populaire commençait, qui allait d'abord fournir au professeur Choron - Bernier de l'état civil - son fameux patronyme. Et, par la suite, porter aux caciques de la République quelques coups dont certains se souviennent encore.



Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782914428033

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    12.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    210 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Livre lu  

François Cavanna

De père italien et de mère nivernaise, Cavanna, disparu le 30 janvier 2014 à 90 ans, était né à Nogent-sur-Marne. Après son brevet élémentaire, un premier emploi à seize ans, trieur aux PTT. 1940 : l'exode. Cavanna est vendeur sur les marchés, apprenti maçon... avant d'être requis pour le STO. À partir de 1949, il commence une carrière de dessinateur puis de journaliste, qui le mènera à Hara-Kiri et Charlie Hebdo. Des Russkoffs (Belfond, prix Interallié 1978) à Lune de Miel (Gallimard, 2011), il signe récits et des essais corrosifs dont De Coluche à Mitterrand (l'Archipel, 1993) et La Belle Fille sur le tas d'ordures (l'Archipel, 1991).

empty