Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 19/08/2022

La destruction des Indes

, ,

Traduction JACQUES DE MIGGRODE  - Langue d'origine : ESPAGNOL

À propos

En 1552, le dominicain Las Casas publie à Séville la plus terrible des dénonciations des excès du colonialisme : la Très brève relation de la destruction des Indes. Les conquistadors y sont des diables qui pillent, tuent et allument des brasiers d'enfer. Cette apocalypse s'appuie sur une théologie rigoureuse du droit naturel : les Indiens, propriétaires légitimes de leurs terres, ont des droits de juste guerre contre les envahisseurs.
L'humanité indienne, au lieu de constituer une chrétienté idéale est maintenant l'image du Christ bafoué. Las Casas s'inscrivait dans le courant minoritaire mais actif de ce qu'on a appelé la lutte espagnole pour la justice. Mais il ne pouvait se douter que les traductions de son pamphlet serviraient la cause de la légende noire anti-espagnole.
La traduction que l'on publie est celle du protestant flamand Jacques de Miggrode, sous le titre manipulateur de Tyrannies et cruautés des Espagnols (1579). L'impact des très nombreuses rééditions fut amplifié par la diffusion des gravures de De Bry. Pour la première fois depuis des siècles, cette série capitale dans l'histoire de la guerre des images entre protestantisme et catholicisme, est rééditée intégralement avec le texte de Las Casas et une partie des aquarelles qui l'ont inspirée.
Cette édition propose une nouvelle introduction de Jean-Paul Duviols qui retrace le parcours et le combat de Bartolomé de Las Casas.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Moyen Age (de 476 à 1492)

  • EAN

    9782915540987

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    326 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Théodore de Bry

Jean-Paul Duviols

Jean-Paul Duviols est agrégé d'espagnol et docteur d'État et professeur émérite de l'université de Paris IV-Sorbonne, où il occupait la chaire de littérature et civilisation latino-américaine. Sa spécialité est l'étude de la période précolombienne et notamment les voyages de découverte et la colonisation. Il est connu pour ses études sur les représentations littéraires et iconographiques de l'Amérique.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1
empty