Wozzeck ou l'opéra révélé ; lecture musicale et dramaturgique de l'opéra d'Alban Berg
Wozzeck ou l'opéra révélé ; lecture musicale et dramaturgique de l'opéra d'Alban Berg

Wozzeck ou l'opéra révélé ; lecture musicale et dramaturgique de l'opéra d'Alban Berg

À propos

La lecture linéaire de ce bref et fulgurant opéra d'à peine une heure quinze dont la rare complexité n'a pourtant jamais fait obstacle à son entrée quasi immédiate au répertoire des plus grandes scènes lyriques, aurait voulu ainsi révéler, qu'à l'instar de quelques incontournables chefs-d'oeuvre, une connaissance approfondie de sa structure, tout en ne constituant pas un préalable nécessaire au plaisir et à la compréhension de son écoute, pouvait toutefois, en vertu même de cet écheveau de complexités dont elles semblent mystérieusement induites, déclencher les émotions et éveiller à la conscience de beautés vertigineuses.La lecture linéaire de ce bref et fulgurant opéra d'à peine une heure quinze dont la rare complexité n'a pourtant jamais fait obstacle à son entrée quasi immédiate au répertoire des plus grandes scènes lyriques, aurait voulu ainsi révéler, qu'à l'instar de quelques incontournables chefs-d'oeuvre, une connaissance approfondie de sa structure, tout en ne constituant pas un préalable nécessaire au plaisir et à la compréhension de son écoute, pouvait toutefois, en vertu même de cet écheveau de complexités dont elles semblent mystérieusement induites, déclencher les émotions et éveiller à la conscience de beautés vertigineuses.

Rayons : Arts et spectacles > Musique

  • EAN

    9782917992081

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2.3 cm

  • Poids

    470 g

  • Distributeur

    Symetrie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Gérard Gubisch

Gérard Gubisch entame des études de piano dans sa ville natale de Mâcon, études qu'il poursuit à Paris avec Noël Gallon. Parallèlement, Michel Puig l'introduit aux bases de l'écriture (contrepoint, harmonie et fugue). Sous la direction de René Leibowitz, il entreprend des études d'analyse, de direction d'orchestre et s'initie au dodécaphonisme.
En 1969, il entre au sein de l'Education nationale, et, dans le cadre de cette institution, applique une nouvelle méthode de solfège à l'usage des enfants. En 1983, il édite la première traduction complète en France du Traité d'harmonie de Schönberg (Jean-Claude Lattès , réédition en 2008 chez Média Musique). Il est en outre l'auteur de plusieurs articles de musicologie, dont « La forme sonate dans l'½uvre d'Alban Berg », paru dans la Revue de musicologie, un compte rendu de l'édition monumentale des ½uvres de Wagner également publié dans la Revue de musicologie. Il participe au Lexique musical international (éditions musicales Transatlantiques, 1979) et réalise une série d'émissions sur Wozzeck pour « Le matin des musiciens » sur France Musique (1981).

empty