Sur le giro 1949 (préface Eric Fottorino)

À propos

"J'avais à peine 24 ans lorsque ce livre, pareil à aucun autre, atterrit un matin sur mon bureau. Jeune journaliste au Monde, je faisais douloureusement le deuil de mes rêves de champion cycliste. C'était le printemps 1984. J'avais ravalé mes ambitions de maillot jaune. Une petite mort. Et j'avais troqué mon énergie de coureur amateur contre une foi sans limite dans mon métier de Rouletabille. L'enjeu était toujours le même : s'échapper pour aller plus loin, et voir du pays... On se frotte les yeux. Les pages que l'on va lire ont été rédigées jour après jour, étape après étape, dans l'urgence du journalisme - la presse est toujours pressée - par Dino Buzzati. Buzzati, vraiment ? Comment l'auteur du Désert des Tartares, du K ou de Barnabo des montagnes s'est-il retrouvé à raconter les faits d'armes des coureurs du Giro ? Il fallait un sens aigu du récit, une vélocité certaine de l'imagination pour voir en Bartali et Coppi des personnages de tragédie, des héros d'Homère. Pour Buzzati, cela ne faisait aucun doute. Gino le Pieux, fervent chevalier sans peur et sans reproche, était Hector. Celui qu'un jour - mais quel jour ?- Achille, alias Coppi, allait terrasser. C'est ainsi qu'en remontant le mécanisme de la légende, l'auteur (ré)inventa pour son lecteur tenu en haleine une fable moderne, le combat de l'ancien et du moderne. Le cyclisme, le journalisme pratiqué par un écrivain, et quel écrivain ! La machine à rêve pouvait tourner à plein régime"... Eric Fottorino



Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports cyclistes > Cyclisme

  • EAN

    9782955290064

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    172 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    200 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Dino Buzzati

Dino Buzzati naît le 16 octobre 1906 et meurt le 28 janvier 1972. Journaliste pendant plus de quarante ans au Corriere della Sera, où il est passé avec aisance du rôle de chroniqueur à celui de critique d'art ou de correspondant de guerre, il a laissé une ?uvre littéraire qui compte parmi les plus importantes du XXe siècle. Devenu célèbre avec Le Désert des Tartares (1940), il a écrit quatre autres romans et de très nombreuses nouvelles (« Le K », « Panique à la Scala »), pour la plupart fantastiques, mais également des poésies, des contes pour enfants, des livrets d'opéra, ainsi qu'un grand nombre de pièces de théâtre. Dessinateur et peintre, enfin, il a illustré certaines de ses ?uvres, créé des décors de théâtre et peint de multiples tableaux. Dino Buzzati est un auteur majeur de la collection « Pavillons », où il publia en 1949 Le Désert des Tartares, suivi d'une quinzaine d'autres titres.

empty