Décoloniser les Antilles ? une histoire de l'Etat postcolonial (1946-1982)

À propos

Ce livre traite du processus inédit de décolonisation par l'accession au statut de département d'Outre-mer (DOM) des Antilles françaises. En mars 1946, les vieilles colonies des Antilles deviennent des départements français, en écho à des revendications exprimées depuis l'abolition de l'esclavage de 1848. Cette forme singulière de sortie d'empire, trouvant à l'origine son plus illustre défenseur en la personne du député-poète Aimé Césaire, n'est pourtant pas synonyme de fin de l'histoire pour ces îles de la Caraïbe.
Elle inaugure, au contraire, un cycle de conflictualité inédit, puisant ses racines dans les ambigüités d'une politique assimilationniste qui se déploie à contre-courant des évolutions à l'oeuvre dans le reste du monde colonial.
Ce livre s'attache à étudier la transition de la colonie au département à la lumière d'une histoire de l'État. Il échappe au piège de la téléologie et dévoile une histoire plus tourmentée que le fort ancrage politique de ces îles à la France ne la laisse paraître aujourd'hui. Si la « départementalisation » des Antilles a triomphé du vent contraire des indépendances, son histoire ne s'apparente pourtant pas à un parcours linéaire retraçant la rencontre entre un État républicain, qui aurait fait fructifier l'héritage abolitionniste de 1848, et une population prédisposée à l'assimilation du fait de sa culture politique. Par de nombreux aspects, cette histoire produit un récit fluctuant qui dérange, tant les questions qu'il pose suscitent d'évidentes difficultés de réponse.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

  • EAN

    9791023107081

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    410 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    2.8 cm

  • Poids

    934 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty