Le géant des florentins selon Michel-Ange

À propos

Il était impensable de sculpter ce bloc, ce monstre de pierre haut de cinq mètres, refusé par tous les sculpteurs approchés, quand Michel-Ange en 1501, à 26 ans, se lance avec passion dans ce chantier fou, rugueux et violent.
Il raconte ici à son assistant Ascanio Condivi la naissance tumultueuse d'une oeuvre hors norme, célébrée par ses contemporains comme « le Géant ». Parce qu'ils y voient une allégorie de la République de Florence alliant le courage et l'intelligence face à la force aveugle de ses ennemis.

« Goliath ne m'intéresse pas, David non plus ! Tout a déjà été dit. C'est le courage de David, ses doutes, sa peur et sa tension qui me touchent et me questionnent. Je vais le représenter avant ! Avant le combat. On comprendra, à sa façon de regarder et de bander ses muscles, que le Philistin est sa cible. Je veux que le mouvement soit perceptible. Rien de pire qu'une figure inanimée. Sans mouvement, elle est deux fois morte. Mon David sera beau par son corps et son âme pure. Je veux le sculpter à l'instant où il s'apprête à s'élancer vers Goliath, quand tout le monde s'enfuit. »



Rayons : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques > Essais / Réflexions / Ecrits sur la peinture

  • EAN

    9791031202709

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    124 Pages

  • Longueur

    19.6 cm

  • Largeur

    13.6 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    160 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Lovera

En parallèle de son activité d'architecte, Jean Lovera a mené une carrière de joueur de tennis de haut niveau. Champion de France junior en 1969, il est membre de l'Equipe de France de tennis jusqu'en 1973. A ce titre, il participe à tous les grands tournois du monde. Il dispose du Brevet d'État d'enseignant de tennis. Il pratique d'autres disciplines sportives, comme la course à pied, le squash et le ski de fond, sport dans lequel il a été classé en série nationale.

empty